Passer au contenu
Retrait des digues sur la rivière Châteauguay

Année record pour l’île Saint-Bernard : Plus de 235 000 visites

hiver

 L’année 2016 a été celle de tous les records pour l’île Saint-Bernard. Elle a d’abord franchi le cap des 200 000 visites et enregistre la plus forte augmentation en une année avec une hausse de l’ordre de 25 % par rapport à 2015. Au total, on estime que 236 689 visites ont eu cours sur l’île Saint-Bernard l’année dernière.

Depuis 2011, année d’acquisition du tertre de l’île Saint-Bernard par la Ville de Châteauguay, les données d’achalandage sont compilées : le nombre d’accès au refuge faunique, la vente de billets de spectacles, le décompte des visiteurs aux événements en plein air, les clients du Café de l’île, du bistro La Traite et du Manoir D’Youville et le nombre d’utilisateurs du service de location de salles. Plusieurs activités ont donc enregistré une augmentation notable de la clientèle au cours de la dernière année : la location de salles au Manoir D’Youville a augmenté de 58 %, la clientèle du bistro La Traite a gonflé de 46 % et l’achalandage aux spectacles et au théâtre d’été présentés au Pavillon de l’île s’est accru de 34 %.

À quelques pas de Montréal, cette île nous fait vivre une expérience unique sur un superbe site regorgeant de richesses naturelles. Il s’agit du deuxième attrait touristique le plus visité dans la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent et son développement récréotouristique est un pôle économique important qui contribue à la qualité de vie des citoyens. 

« L’achat du tertre de l’île Saint-Bernard et la valorisation de ce site, cité bien patrimonial municipal depuis décembre dernier, s’inscrit parfaitement dans le plan Châteauguay 2020 qui prévoit notamment la préservation des milieux naturels et la mise en valeur des points d’intérêt touristiques. » souligne Nathalie Simon, mairesse de Châteauguay.

« Depuis les premières données recensées en 2011, il est impressionnant de voir à quel point le nombre de visites augmente significativement chaque année. À l’époque, il était question de 94 000 visites; on parle donc d’une augmentation d’achalandage de 150 % en six ans! » ajoute Luc L’Écuyer, directeur général d’Héritage Saint-Bernard.

Une collaboration fructueuse et une gestion efficace

La Ville, en plus d’être la propriétaire du tertre de l’île, coordonne la programmation des spectacles à la salle du Pavillon de l’île et collabore avec deux organisations distinctes afin d’assurer l’ensemble des activités de l’île Saint-Bernard. Héritage Saint-Bernard est donc responsable du refuge faunique Marguerite-D’Youville, de l’entretien des espaces et bâtiments, du Café de l’île, du verger biologique, de la tenue des événements écotouristiques ainsi que de l’accueil des groupes scolaires et touristiques. L’organisme Compagnom dirige quant à lui les activités hôtelières au Manoir D’Youville, en plus d’assurer la gestion du bistro La Traite.

Dernière mise à jour: 2017-02-22 14:32