Passer au contenu

Infolettre

Abonnez-vous!

Campagne provinciale d'arrachage de l'herbe à poux

La Ville de Châteauguay est fière de joindre le mouvement de la 13e campagne provinciale d’arrachage de l’herbe à poux, qui se tient jusqu’au 15 septembre prochain. Mise sur pied par l’Association pulmonaire du Québec, dans le but d’améliorer la santé des Québécois souffrant d’allergies saisonnières, la campagne vise à sensibiliser les citoyens aux méfaits de cet allergène. 

Une des manifestations concrètes des bouleversements liés aux changements climatiques est une croissance accrue des plantes allergènes, dont la principale est l’herbe à poux. En participant à cette campagne de sensibilisation et de prévention, Châteauguay souhaite faire partie du changement et ainsi contribuer à diminuer jusqu’à 9 fois les quantités de pollen émis, qui incommodent près d’une personne sur huit. 

Reconnaître l’herbe à poux

Comment se défaire de cette plante détestable? Comme l’indique très clairement le site web de l’Association pulmonaire du Québec, le plus simple est encore de l’arracher. Il faut de préférence effectuer l’opération en juin ou en juillet au plus tard, c’est-à-dire avant la floraison. Il est possible de diminuer la prolifération de cette mauvaise herbe. Il suffit de :

  • Déraciner cette herbe avant sa période de pollinisation (fin juillet, début août);
  • Sensibiliser les gens de votre entourage;
  • Recouvrement du sol par des matériaux inertes tels du paillis ou des copeaux de bois;
  • Implantation d’un couvert végétal compétitif: Utiliser des semences résistantes qui offriront une compétition végétative à l’herbe à poux (trèfle, gazon, etc.);
  • Entretenir régulièrement sa pelouse. La tondre uniformément principalement en bordure du terrain en s’assurant de garnir les coins dénudés, voilà autant de moyens de prévenir l’apparition de cette mauvaise herbe. 

La Ville s’engage à effectuer la coupe dans les terrains vagues et publics au moins deux fois par année et offrira aux citoyens la documentation concernant la campagne de sensibilisation dans ses bâtiments municipaux au cours des prochains jours. 

Tous les citoyens sont invités à se joindre au mouvement en identifiant bien cette plante, en l’arrachant et en la jetant. Vous pouvez jeter les plantes arrachées ou coupées avec les ordures. Il n’est pas recommandé de les mettre dans le compost, car les graines d’herbe à poux peuvent le contaminer (Gouvernement du Québec). 

Vous pourrez trouver plus d’information sur notre site web ou directement sur le site de l’Association pulmonaire du Québec. Ensemble, nous pourrons contribuer à limiter sa présence sur notre territoire et faire la différence dans la vie des milliers de personnes atteintes d’allergie et de maladie respiratoire. 

Chaque action compte!

Consultez le dépliant de l'Association pulmonaire du Québec ici

Dernière mise à jour: 2019-06-26 10:38