Skip to content
Communications

Une plaque commémorative en mémoire des disparus du barrage

Publié le 09 juin 2021

La Ville a dévoilé aujourd’hui une plaque commémorative en l’honneur des victimes du barrage sur la rivière.

L’événement s’est déroulé au parc Valérie-Fournel en présence plusieurs personnes, dont le maire Pierre-Paul Routhier, messieurs Christian Fournel, père de la regrettée Valérie Fournel et Gilles Lefebvre de Monuments Melocheville, ainsi que leurs proches.

Cette journée a une portée toute symbolique puisqu’il y a 22 ans, jour pour jour, le 11 juin 1999, Valérie Fournel, alors âgée de 14 ans, disparaissait en tentant de traverser la digue.

Une plaque avait initialement été installée sur le site en 1999, lors de la création du parc à la mémoire de Valérie Fournel. En 2005, la plaque est disparue.

Cette commémoration se veut l’aboutissement des démarches entreprises en 2020 par monsieur Fournel, qui avait à cœur de voir à nouveau une plaque pour rappeler à la mémoire collective les six jeunes victimes qui ont péri entre 1944 et 1999 à cet endroit.  Soulignons également la générosité de Monuments Melocheville qui a gracieusement fait don de la plaque.

Un lieu dangereux

Depuis 1944, six jeunes personnes se sont noyées en s’aventurant près du barrage : Cécile Dumouchel (1944), Christopher Brown (1963), Paul Deschênes (1968), Paul Tissel (1968), Gordon Gardner (1975) et Valérie Fournel (1999).

Le barrage malgré son apparente tranquillité en surface, cache dans ses profondeurs des dangers mortels. La rivière, à cet endroit, arrive à grande vitesse et forme un puissant siphon qui aspire vers le fond tout ce qu’il croise.

Afin de dissuader les plus téméraires de s’y aventurer, la Ville a installé des barrières de protection sur les lieux. Des avertissements sur la dangerosité du barrage seront prochainement visibles sur place.

Nous souhaitons réactiver la situation du parc Valérie-Fournel. Nous voulons installer une plaque qui expliquera la nature des dangers reliés au barrage.
Pierre-Paul Routhier
Maire de Châteauguay
Mon vœu le plus cher est que les six victimes du barrage veillent à ce que l’endroit conserve tout son cachet naturel et qu’aucun autre événement tragique ne puisse assombrir ce lieu de sérénité.
Christian Fournel
Père de Valérie Fournel

Communiqué

Le site de la Ville de Châteauguay n’est pas compatible avec les versions d’Internet Explorer 11 et moins. Pour bénéficier d’une expérience de navigation optimale, nous vous invitons à mettre à jour votre fureteur grâce notamment aux options de téléchargement gratuites de Microsoft Edge et de Google Chrome.