Passer au contenu

Front commun pour accroître la surveillance et la protection du centre écologique Fernand-Seguin

La Ville de Châteauguay et Héritage Saint-Bernard sont grandement préoccupés par les nombreux actes de vandalisme commis depuis janvier au centre écologique Fernand-Seguin. Les partenaires déplorent particulièrement les gestes survenus dans la soirée du samedi 22 février dernier. Le Service de police de Châteauguay mène actuellement une enquête.

Le week-end dernier, 28 pancartes ont été recouvertes de peinture noire. Un feu de camp a été allumé dans le boisé, alimenté de clôtures faites de perche et d’arbres matures coupés sur le site. Une douzaine d’arbres ont été abattus. Selon Héritage Saint-Bernard, les dommages sont évalués à près de 15 000 dollars.

Les caméras de surveillance installées sur le site ont capté des images des suspects qui sont utilisées dans l’enquête en cours. Des caméras seront ajoutées sous peu pour accroître la sécurité des visiteurs et aider à la préservation de ce milieu naturel.

« Ces actes sont inadmissibles, et, toutes les incivilités doivent être condamnées. Il ne faut pas hésiter à les dénoncer pour que tous puissent pouvoir se prévaloir d’infrastructures de qualité. Ces gestes sont incompréhensibles et inacceptables. », a fait valoir Pierre-Paul Routhier, maire de Châteauguay.

« Dans la grande région de Châteauguay, le centre écologique Fernand-Seguin est l’un des rares sites naturels accessibles gratuitement. », commente Luc L’Écuyer, directeur général d’Héritage Saint-Bernard. « Il est essentiel de protéger la biodiversité de ce milieu riche au point de vue faunique et floristique, composé d’essences nobles.», ajoute M. L’Écuyer.

Les personnes qui détiennent des renseignements sur ces actes de vandalisme peuvent téléphoner en tout temps à la ligne INFO-CONFIDENTIELLE du Service de police de Châteauguay en composant le 450 698-3229.

Publication