Skip to content
Entretien des rues et trottoirs

Déneigement

Chaque année, dès que la froidure commence à se faire sentir, la Ville se met en mode déneigement et déglaçage. Pour apprendre plus sur ces opérations et les petits gestes qui peuvent les faciliter, consultez les différentes sections suivantes.

  • Pour tout connaître des opérations de nettoyage et de déneigement effectuées par la Ville lors des bordées de neige, nous vous invitons à consulter la page Info-neige – Suivi des opérations de déneigement en cours.

  • À Châteauguay, l’ensemble du territoire à couvrir correspond à :

    • 530 km de routes et de stationnements à déneiger
    • 157 km de voies circulables à déglacer
    • 64 km de trottoirs à déneiger et déglacer
    • 16 bâtiments avec trottoir et devant de portes à déneiger
    • 1 600 bornes d’incendie à rendre accessibles
    • 59 abribus à rendre accessibles
  • Afin de couvrir l’ensemble du territoire, une stratégie d’intervention lors des chutes de neige a été établie prévoyant le déneigement selon trois niveaux de priorité :

    • Priorité 1 – Voie préférentielle, boulevards, rues principales assurant le lien avec les routes à grande circulation, parcours scolaires
    • Priorité 2 – Rues secondaires et rues à proximité des bâtiments publics (poste de police, caserne d’incendie, bibliothèque, édifice de la Mairie)
    • Priorité 3 – Rues résidentielles à faible circulation, incluant les culs-de-sac
  • Les opérations de déneigement sont planifiées quotidiennement grâce à des rapports météorologiques précis.

    • Lorsque l’accumulation de neige au sol avoisine les 5 cm : début de l’épandage de sel et de pierres concassées sur les artères principales.
    • Lorsque l’accumulation est de plus de 10 cm : c’est la sortie générale! Tous les équipements sont mis à contribution pour amorcer le déneigement complet de la municipalité. Les opérations sont effectuées en continu jusqu’à ce que les rues et les trottoirs soient dégagés et sécuritaires. Pour la Ville, cela comprend :
      • 20 chasse-neige (15 chasse-neige et 5 petits chasse-neige de type camion six roues)
      • 8 tracteurs pour les rues
      • 7 épandeuses d’abrasifs
      • 4 chargeurs sur roues pour le nettoyage des stationnements
      • 5 chenillettes pour les trottoirs
      • 2 souffleuses
      • 1 niveleuse munie de couteaux de scarification au besoin
    • Les travaux s’amorcent d’abord dans les artères principales, les rues à grande circulation et les zones à proximité de l’hôpital et des écoles.
    • Ensuite, les travaux s’exécutent dans les artères secondaires.
    • Ils se répètent dans chacune des artères selon leur niveau de priorité (niveau 1 – artères principales, niveau 2 – rues secondaires et niveau 3 – rues résidentielles) de même que la fréquence et l’importance des précipitations.
    • Pour effectuer leur travail avec efficacité, les équipes suivent les routes de déneigement qui leur sont assignées parmi l’une des 15 routes du territoire.

    Les endroits suivants requièrent, par mesure de sécurité et indépendamment de la stratégie de déneigement, un épandage continu sur de courtes distances :

    • voies réservées aux autobus;
    • courbes dangereuses;
    • pentes abruptes;
    • ponts et viaducs;
    • intersections dangereuses de grands boulevards.
  • Des situations en dehors de notre contrôle, comme la quantité de précipitations tombées, les conditions météorologiques et les bris d’équipement, peuvent ralentir le déneigement. Par contre, pour faciliter les opérations, votre collaboration est essentielle :

    • Ne jetez pas la neige dans la rue ni sur les trottoirs lorsque vous déneigez votre entrée.
    • Les jours de collecte, déposez vos sacs d’ordures et votre bac à recyclage à proximité du trottoir, sur votre terrain, mais jamais sur le trottoir ou dans la rue. Empressez-vous de ramasser les contenants vides comme les poubelles et le bac à recyclage.
    • Ne stationnez pas votre voiture dans la rue entre 23 h et 6 h. Les contrevenants recevront une contravention sans préavis en plus du remorquage de leur véhicule en infraction.
    • Lorsqu’il y a des précipitations en dehors de la période de nuit, il serait apprécié que vous ne stationniez pas votre véhicule dans la rue, si possible. Cette collaboration de votre part sera grandement appréciée par notre équipe de déneigement, en plus de contribuer à rendre leur travail plus efficace et rapide.
  • Dans une logique de développement durable et de préservation de l’environnement, la Ville adhère à la Stratégie québécoise pour une gestion environnementale des sels de voirie. Elle a également mis en place des quartiers blancs : 

    • Épandage des abrasifs et fondants avec une certaine modération sur une plus courte distance, uniquement lorsque leur utilisation est jugée essentielle.
    • Pour certains quartiers, seuls des abrasifs (petites pierres fracturées) sont employés.
    • Augmente la durée de vie des infrastructures municipales.

    Effets nocifs d’une utilisation abusive des sels de déglaçage

    Les sels de déglaçage :

    • sont considérés comme des produits nocifs par la Loi canadienne sur la protection de l’environnement.
    • accélèrent le dépérissement des arbres en affectant les bourgeons, les feuilles et les branches.
    • contaminent l’eau souterraine et les puits artésiens par la migration de chlorure.
    • corrodent le béton, l’acier, les carrosseries des voitures et les vêtements.
    • modifient le pH du sol.
    • attirent les cerfs de Virginie, les orignaux et les oiseaux, augmentant ainsi le risque de collision.
    • favorisent la présence d’herbes à poux aux abords des routes.

Signaler un problème

Vous pouvez nous faire part de tout problème lié au déneigement sur la page Signaler un problème lié au déneigement ou à la glace.

Quant aux dommages matériels subis ayant pu être causés par le déneigement, vous pouvez effectuer une demande de réclamation.

Des réponses à vos questions

Déneigement

  • Les équipes de déneigement sont à l’affût afin d’intervenir rapidement selon les conditions climatiques annoncées. Quotidiennement, les prévisions météorologiques sont surveillées afin de planifier les opérations requises.

    À chacune des opérations, c’est près de 530 km de routes et de stationnements à déneiger, 157 km de voies à déglacer et 64 km de trottoirs à déblayer et à déglacer. Il faut comprendre que la Ville déblaie, en premier lieu, les rues où la circulation est plus importante : les boulevards d’abord, puis les rues près des écoles, des garderies, des arrêts d’autobus et des centres de santé, pour terminer avec les rues locales.

    Des priorités d’opération de déneigement ont été fixées afin d’assurer votre sécurité lors de vos déplacements.

  • Comme presque partout au Québec, les opérations de déneigement ont lieu la nuit parce qu’il y a moins de circulation. Cela évite de créer des bouchons de circulation inutiles, réduit le risque d’accident et augmente l’efficacité du déneigement.

    Pour atténuer le bruit des camions, assurez-vous de bien fermer vos fenêtres.

  • L’élargissement des rues est effectué lorsque le banc de neige empiète de plus de 1 m sur la chaussée ou lorsque la largeur des voies ne permet plus la circulation sécuritaire des véhicules. La neige est alors soufflée sur les terrains en bordure de chaussée.

    Vous craignez que les bancs de neige nuisent au passage des véhicules d’urgence ? Signalez-nous la situation de l’une des façons suivantes :

     

    Ce sont plutôt des véhicules mal garés qui compromettent le passage sur votre rue? Avisez la police en composant le 911. Ils pourront faire remorquer le ou les véhicules fautifs au besoin.

  • Des changements ont été apportés aux opérations de déneigement depuis 2019 afin d’améliorer la situation. Toutefois, il faut comprendre que les conditions météorologiques hivernales des dernières années compliquent les opérations de déneigement. En effet, des périodes de redoux suivies de périodes de gel (écarts de température rapides) recouvrent le territoire de couches de glace superposées plus difficiles à déblayer que de la neige. C’est un réel enjeu auquel sont confrontées les municipalités du Québec. Par exemple, lorsqu’il pleut durant le jour et que la température chute drastiquement durant la nuit, il est difficile, voire impossible, pour nos équipes d’enlever la couche de glace qui se forme sur la chaussée. Malheureusement, la fenêtre de temps idéale pour effectuer le travail est souvent courte. Nos équipes s’y affairent dès que c’est possible, en débutant par les artères principales.

  • Tous les terrains sur le territoire de la Ville sont susceptibles de recevoir de la neige soufflée lors des opérations de déneigement. Le chargement et le transport de toute cette neige entraîneraient des frais additionnels considérables pour les contribuables, ce que cette façon de faire, en plus d’être plus écologique, nous permet d’éviter.

  • Le soufflage de la neige commence dans un délai de 48 h suivant le déclenchement des opérations de déneigement, et ce, lorsqu’il y a plus de 10 cm (4 po) de neige au sol. Le soufflage s’effectue en continu, soir et nuit.

Épandage de sels et d’abrasifs

  • Dès le début des précipitations, un épandage préventif est effectué sur les artères principales ainsi que les côtes et viaducs. À la fin des précipitations, nous procédons à un épandage continu sur les artères et les rues secondaires au centre de la chaussée. Sur les autres rues, l’épandage se limite aux intersections, aux arrêts et aux courbes.

  • Pour être efficace, le sel a besoin d’humidité, de chaleur et de temps pour se dissoudre. Le passage des véhicules, le soleil et une température au-dessus de -15°C sont des facteurs qui favorisent son efficacité. Par temps froid, lorsque les conditions ne permettent pas l’utilisation efficace du sel de voirie, l’épandage de petites pierres est priorisé. Celles-ci n’ont pas d’effet de fonte sur la neige ou la glace. Elle génère toutefois l’adhérence nécessaire entre les pneus des véhicules et la chaussée. Il faut savoir que le déversement d’un haut volume de sel ou d’abrasifs n’entraîne pas nécessairement la fonte plus rapide de la glace sur la chaussée. Un débit constant de circulation et des vents calmes ralentiront le gel.

  • Il faudrait au moins 7 000 tonnes de sels de voirie, soit 4 000 tonnes de plus que ce qui est utilisé couramment, engendrant ainsi des coûts supplémentaires d’environ 340 000 $, sans parler des impacts environnementaux non négligeables et des besoins en main-d’œuvre et en machinerie. De plus, il faut avoir des périodes prolongées près de 0°C pour effectuer cette action.

Dommages matériels

  • Nous sommes désolés des inconvénients. Il arrive parfois que les véhicules utilisés pour les opérations de déneigement causent des dommages sur leur passage.

    Si vous avez subi un dommage qui aurait pu être causé lors d’une opération de déneigement, vous pouvez transmettre un avis de réclamation à la Ville dans les 15 jours suivant la date de l’événement.

Le site de la Ville de Châteauguay n’est pas compatible avec les versions d’Internet Explorer 11 et moins. Pour bénéficier d’une expérience de navigation optimale, nous vous invitons à mettre à jour votre fureteur grâce notamment aux options de téléchargement gratuites de Microsoft Edge et de Google Chrome.