Skip to content
Matières organiques

Quoi mettre dans le bac brun

Vous vous demandez quoi mettre dans votre bac brun? Si vous répondez oui à l’une ou l’autre des questions suivantes, vous pouvez déposer la matière dans le bac brun.

  1. Est-ce un résidu alimentaire?
  2. Est-ce un résidu de jardinage?
  3. Est-ce du papier ou du carton souillé par des aliments ayant servi à emballer de la nourriture?

Si vous avez encore des doutes, consultez le guide d’aide pratique Quoi jeter où que nous avons conçu afin de répondre à vos questions.

Des réponses à vos questions

La collecte

  • Il a été estimé qu’avant le début de la collecte des matières organiques, celles-ci représentaient près de 50 % du contenu du bac à déchets. En utilisant votre bac brun pour récupérer vos résidus alimentaires et de jardinage, vous réduisez donc la quantité de déchets destinés à l’enfouissement. Ce faisant, vous participez à améliorer la qualité de l’environnement : vous permettez de réduire les gaz à effet de serre qui sont générés lors de la décomposition des matières organiques en l’absence d’oxygène et contribuez aux objectifs québécois en matière de lutte contre les changements climatiques. Grâce à votre collaboration, toutes les matières compostables qui étaient auparavant traitées comme des déchets serviront désormais à produire un compost de qualité. Cette initiative s’inscrit également dans la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles qui prévoit le bannissement des matières organiques aux sites d’enfouissement au cours des prochaines années.

  • Avec la nouvelle réglementation, tous les citoyens doivent obligatoirement déposer leurs matières organiques dans leur bac brun. Ces matières sont donc interdites dans la collecte de déchets.

  • Oui! Le bac brun est un complément au compostage domestique. Plusieurs matières ne se compostent pas à la maison, mais peuvent être mises dans le bac brun : viande, os, carton souillé par la nourriture, produits laitiers, mouchoirs, etc.

  • Vous pouvez mettre vos matières en vrac, directement dans le bac brun. Afin d’éviter certains inconvénients comme les odeurs ou les insectes, il est conseillé d’envelopper les matières organiques dans du papier journal ou d’utiliser un sac de papier recyclé. Pour les restes de viande et autres résidus odorants, vous pouvez également les congeler jusqu’au jour de la collecte.

  • L’été (d’avril à novembre), la collecte a lieu chaque semaine en raison des quantités souvent plus importantes de résidus verts et de jardinage. De plus, cela permet de réduire le risque d’odeurs et d’autres désagréments.

    L’hiver (de décembre à mars), la collecte a lieu aux deux semaines puisque la quantité de matières organiques est généralement moins élevée durant cette période en l’absence de résidus verts.

  • Divers trucs et astuces sont disponibles pour diminuer les nuisances potentielles touchant la collecte des matières organiques et faire de votre collecte une expérience agréable et réussie.

    Pour garder vos bacs propres :

    • Déposez du papier journal ou du carton dans le fond de votre bac pour absorber les liquides ou utilisez un sac de papier conçu à cet effet.
    • Participez le plus souvent possible aux collectes, peu importe la quantité de résidus dans le bac.
    • Évitez de mettre des liquides.
    • Rincez vos bacs avec un peu d’eau et versez-la par la suite sur votre pelouse ou dans votre jardin; elle est riche en minéraux!
    • Congelez les restes de viande et autres matières odorantes jusqu’au jour de la collecte.
    • Gardez votre bac à l’ombre si possible.

    Pour éloigner les insectes et les animaux :

    • Emballez les résidus alimentaires dans du papier journal ou des papiers essuie-tout ou utilisez des sacs en papier recyclés.
    • Recouvrez vos résidus alimentaires d’une couche de résidus verts.
    • Appliquez un peu d’onguent contre la toux autour du couvercle et des trous d’aération du bac pour éloigner les animaux.
    • Ajoutez un peu de sel, de bicarbonate ou de vinaigre pour faire fuir les insectes.

Les matières et le compost

  • Non! Aucun sac de plastique ni aucune vaisselle (qu’ils soient recyclables, compostables, biodégradables ou oxobiodégradables) ne peuvent être utilisés dans le bac brun. Ils pourraient contaminer le compost et en affecter la qualité. Utilisez plutôt des sacs de papier, pliez des circulaires pour en faire des sacs ou enveloppez si vous le désirez vos restes avec du papier. Quant aux sacs de plastique, ils doivent tous être mis au recyclage.

  • Vous pouvez vous départir de vos résidus verts ainsi que de vos feuilles mortes de l’une ou l’autre des façons suivantes :

    • en les déposant dans votre bac brun (ou dans des sacs de papier placés à côté de votre bac).
    • en laissant les résidus de gazon après la tonte sur votre pelouse (herbicyclage).
    • en déchiquetant vos feuilles mortes avec votre tondeuse (feuillicyclage) et en les laissant au sol.
    • en utilisant vos résidus verts comme paillis.
    • en compostant vos résidus verts.

    Pour en savoir davantage, veuillez consulter la page Surplus de feuilles mortes et autres résidus verts.

  • Les matières organiques actuellement ramassées à chaque porte sont actuellement envoyées à un site de traitement et de valorisation situé à l’extérieur du territoire.

    Afin de traiter et de valoriser ces matières localement et de les gérer plus efficacement, les MRC de Beauharnois-Salaberry et de Roussillon ont uni leurs forces pour qu’une plateforme de compostage soit implantée sur leur territoire, ce qui permettra de desservir 18 municipalités et un peu plus de 225 000 citoyens.

    De plus, le compost qui sera généré grâce à cette  plateforme sera par la suite distribué et valorisé auprès des citoyens et des municipalités pour l’entretien des espaces verts. Il sera aussi valorisé en production agricole, horticole et pour l’aménagement de sites. Le compost produit respectera les meilleurs critères de qualité environnementale et agronomique.

    Pour en savoir davantage sur cette initiative, nous vous invitons à consulter le site de la Régie intermunicipale de valorisation des matières organiques de Beauharnois-Salaberry et de Roussillon (RIVMO).

  • Le projet de redistribuer le compost créé à partir des matières organiques collectées est actuellement à l’étude. Dès qu’une décision aura été prise, nous vous en aviserons.

Le site de la Ville de Châteauguay n’est pas compatible avec les versions d’Internet Explorer 11 et moins. Pour bénéficier d’une expérience de navigation optimale, nous vous invitons à mettre à jour votre fureteur grâce notamment aux options de téléchargement gratuites de Microsoft Edge et de Google Chrome.